© SALC – Semaines de l’Amérique latine et des Caraïbes   –   Logo SALC

Les Semaines de l’Amérique latine et des Caraïbes reviennent ! Du 16 mai au 2 juin, des centaines d’événements inscrits à leur programme seront une occasion pour tous ceux qui s’intéressent à l’Amérique latine, aux Caraïbes et à leurs relations avec la France de découvrir ou de redécouvrir ce continent et tout ce qui nous unit, de la création, à travers ses mille facettes, à l’économie, des savoirs et des idées aux politiques publiques et aux défis que nous relèverons d’autant mieux que nous les aborderons unis : la paix et la sécurité, le climat, la biodiversité, la santé mondiale.

Nos partenaires nous ont déjà fait parvenir des dizaines de projets passionnants, que vous retrouverez avant la fin mars sur notre site internet : https://semainesameriquelatinecaraibes.fr/ . N’hésitez pas à le visiter dès maintenant pour y voir des exemples de nos activités. Si vous souhaitez inscrire un événement à notre programme, il est encore temps de le faire, en remplissant le formulaire en ligne que vous trouverez sur ce site jusqu’au 19 avril. Où que vous soyez en France, ou même en Amérique latine, vous pouvez proposer une activité présentielle, en ligne, ou mixte. Les activités en ligne doivent constituer un événement situé à un moment précis, ce qui exclut d’inscrire des contenus disponibles en ligne de manière permanente. Dans tous les cas, il revient aux organisateurs de s’assurer de la logistique et du financement de leur événement.

Les SALC 2024 approchent ! 11e Semaines de l’Amérique latine et des Caraïbes

Raul Barbosa, histoires d’un musicien latino-américain

Le programme s’ordonne autour d’événements importants qui méritent de les inscrire sans attendre à votre agenda. Le 16 mai, Clément Chéroux, directeur de la Fondation Henri Cartier-Bresson, assurera une visite commentée de l’exposition de la photographe argentine Alessandra Sanguinetti, dont il est le commissaire. Les amateurs de photographie pourront aussi visiter au Musée des Amériques, à Auch, l’exposition Mémoire du Pérou. Le même jour, l’Association française pour les Nations Unies traitera de l’Amérique latine entre problématiques régionales et reconfigurations mondiales, à la Maison de l’Amérique latine, où le public pourra aussi visiter l’exposition consacrée à Julio Le Parc, dessins au téléphone ou pas. Du 17 au 20 mai, le tango sera à l’honneur à Saint-Geniez d’Olt, qui lui consacre un festival. Le 22 mai se tiendra le Forum économique international Amérique latine et Caraïbes organisé par le Centre de Développement de l’OCDE, l’AFD et la BID. Du 27 au 29 mai auront lieu deux colloques importants : les philosophes de France et d’Amérique latine se réuniront autour de l’Outrecuidance de la raison, tandis que de jeunes chercheurs débattront de La fabrique des relations internationales dans les Amériques latines. Les 29 et 30 mai se déroulera le colloque annuel de l’Institut des Amériques, consacré notamment à la réponse au vieillissement, avec le soutien de l’AFD, de la Fondation EU-LAC et du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Le 30 mai, notre partenaire RFI remettra son prix du reportage en espagnol. Du 31 mai au 2 juin, le château de Fontainebleau servira d’écrin au Festival de l’Histoire de l’art, dont le pays invité sera cette année le Mexique.

Au-delà de cet aperçu, bien d’autres événements sont déjà inscrits au programme des SALC et nous en attendons bien davantage encore dans les prochaines semaines, à Paris, à Bordeaux, à Toulouse, à Lyon et dans des dizaines d’autres villes, en France comme en Amérique latine. Alors, ne prenez pas trop d’autres engagements entre le 16 mai et le 2 juin, afin de pouvoir profiter pleinement des 11e SALC !

Les SALC 2024 approchent ! 11es Semaines de l’Amérique latine et des Caraïbes

© SALC en Nord, Facebook   

Philippe Bastelica

Philippe Bastelica

Secrétaire général des SALC