Si dans l’hexagone, Paris est la ville du cinéma par excellence, il est des lieux mythiques où tout bon cinéphile a forcément un jour traîné ses guêtres !… En l’occurrence, un spot incontournable, la clef de tous les autres, le cinéma du même nom…

Le dernier cinéma associatif de la capitale est aujourd’hui occupé par une association –Home Cinéma– depuis le 20 septembre 2019 afin que celui-ci ne disparaisse pas du PCF !!… (Paysage Cinématographique Français) ou afin qu’il ne se dissolve pas dans la Culture Revue & Corrigée par les nouveaux investisseurs culturels dont l’âme peut trop facilement s’évaporer et qui pourraient faire perdre celle du cinéma d’auteur engagé comme celui qui est proposé à La Clef depuis le départ.

Donc, ce temple du cinéma associatif, à l’esprit seventies puisqu’il émerge en 1973, est menacé de fermeture depuis 2018 malgré son franc succès auprès d’un public très varié (population estudiantine de l’Université Paris 3 à proximité et dans l’ensemble quel que soit son âge, moderne et artistique). Depuis 1990, il est exploité par différentes associations («Images d’Ailleurs» de 1990 à 2009 & de 2010 à 2018, «L’Usage du Monde» rebaptisé «Le Cinéma La Clef») qui veillent à une programmation par tous & pour tous, ouverte à l’altérité tandis que d’autres associations le choisissent pour leurs projections (Africolor, Amnesty International, Collectif Jeune Cinéma, Ligue des Droits de l’Homme, Maison du Chili…).

Racheté en 1981 par le comité d’entreprise de la Caisse d’Epargne d’Ile-de-France (CECEIDF), celle-ci décide finalement de le revendre.

La Clef sous la porte ou la quadrature du Cercle !?

 Malheureusement, bien que de nombreuses propositions de reprise aient été émises par les anciens salariés, les négociations n’aboutissent pas

Aujourd’hui, le leader de l’économie sociale et solidaire a fait son apparition dans les tractations et est en bonne place pour s’en emparer.

Pourtant, la proposition de rachat du groupe SOS, (qui pèse plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires) suscite de nombreuses craintes car celui-ci fonctionne essentiellement sur les subventions publiques, n’est pas dépourvu de pratiques prédatrices et aurait parfois des méthodes douteuses (connu pour racheter des lieux associatifs en dépôt de bilan).

Désormais, il reste moins de 2 mois pour AGIR et éviter de se retrouver à la rue, désemparés, comme dans un mauvais film !…

Car le projet est beau, généreux et plein de vitalité créative… Il s’agit avant tout de préserver l’ESSENTIEL : Un cinéma Citoyen & Libre !…

La volonté de l’équipe associative Home Cinéma est d’ériger La Clef en BIEN COMMUN.

Cette dernière s’inscrivait dans le réseau des CIP (les Cinémas Indépendants Parisiens) et représentait 50 000 spectateurs chaque année, 300 films & 250 à 300 animations encadrées par des salariés.

En effet, La Clef a toujours su tirer sa réussite de l’originalité de sa programmation, à l’encontre de l’homogénéité culturelle. De même, elle a toujours su soutenir les films les plus fragiles, tels ceux réalisés, produits et distribués hors des circuits habituels.

La Clef sous la porte ou la quadrature du Cercle !?
La Clef sous la porte ou la quadrature du Cercle !?

L’occupation actuelle, pacifiste, politique & citoyenne, présidée par Derek Woolfenden, est un groupe de créatifs et regroupe 100 bénévoles cinéphiles et 8000 adhérents. Tous cultivent l’esprit d’indépendance originel et une gestion horizontale, participative et ouverte à tous.

Le bilan sur une année : 300 projets à prix libres, plus de 12 000 spectateurs et environ une centaine d’invités. Belle performance, non ?

Afin de parvenir à ses fins, Home Cinéma a lancé une campagne de financement participatif pour trouver des actionnaires. Un ticket à 10€ minimum pour les particuliers & à 1000€ pour les entreprises, déductibles d’impôts. L’objectif –si l’association obtient gain de cause- serait de créer un Café Culturel pour échanger entre professionnels & curieux, de refaire à neuf l’Auditorium, d’intégrer les nouvelles technologies et la post-production et enfin de rendre accessibles à tous des espaces annexes…

Où pourraient se créer des films avec des résidences d’écriture de scénarios et des salles de montages. Un laboratoire indépendant de création artistique a été lancé le 22 janvier dernier, Studio 34, & la 1ère Résidence de Création ouvrira le 19 février prochain…

Le but étant de récupérer au total entre 900 000 et 990 000€ pour couvrir le rachat et les travaux d’aménagement.

Enfin, laissons le dernier mot à Albert Einstein, tel un mantra : « C’est un miracle que la curiosité survive à l’éducation formelle »…

La Clef sous la porte ou la quadrature du Cercle !?

La Clef, 21 rue de La Clef et 34 rue Daubenton, Paris 5ème.

Crédits photos:

copyright ©Home Cinéma / Claire
Emmanuelle Blot
*Françoise Vergès et Décolonisons les
Arts à La Clef Revival, septembre 2020.
*Luc Moullet à La Clef Revival,
septembre 2020.

Pour les soutenir : sauver La Clef

Brigitte Berganton

Brigitte Berganton

Auteur de l'article